La ville frugale

 

Le projet d’un « urbanisme durable » se heurte aujourd’hui aux limites économiques et financières rencontrées par les collectivités, mais aussi par les particuliers.

Si le dérapage des coûts urbains (loyers, transports, carburants, budgets sociaux) est bien réel, il ne doit pourtant pas être regardé comme une fatalité. Les cités qui ont fait du principe de frugalité – obtenir plus de satisfactions avec moins de ressources- le fil directeur de leur stratégie ont montré qu’il était possible d’inventer un autre « mode de ville » à la fois plus économe, plus convivial et plus écologique.

Pour atteindre cet objectif, elles ne se sont pas contentées de réglementer ou d’investir: Elles ont su créer un désir collectif en s’appuyant sur les attentes de simplicité, de sociabilité et de nature partagées par une partie de leur population. Elles ont multiplié les innovations dans les champs de l’habitat, de la mobilité, de l’espace public, de l’économie, de la culture, de l’éducation et de l’environnement. Et elles ont progressé simultanément sur les plans de la technique, de la composition urbaine, de la règlementation, de la tarification, et de la gouvernance.

En fait, le principal défi qu’on du relever ces villes a été d’agir encohérence sur ces multiples leviers. La question, pour elle, n’est pas d’imaginer des formes urbaines révolutionnaires, mais des combinaisons nouvelles entre des technologies existantes (le tramway, le vélo, le moteur électrique, le numérique, les énergies renouvelables) et des pratiques urbaines en pleine mutation.

Quand la notion de ville durable tend à devenir un slogan marketing sans grande signification, celle de ville frugale impose une incontestable rigueur dans la recherche des solutions. Pour concilier les attentes de mobilité et la sobriété énergétique, les désirs d’espace et la recherche de compacité, le rayonnement et la ville à vivre, la qualité urbaine et la maîtrise des coûts, il faut pouvoir s’appuyer sur des principes et de la méthode.

Ce sont ces repères que propose ce livre, en se fondant sur l’observation des succès et des échecs rencontrés, depuis vingt ans, par les villes les plus audacieuses.

http://www.lavillefrugale.com

Interview de l’auteur :

http://internetactu.blog.lemonde.fr/2012/07/27/demain-la-ville-frugale/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :