archive

Archives de Tag: relocalisation

magnaghicouverture

« L’approche biorégionale (…) définit un nouveau pacte entre ville et campagne ; elle agit en terme de projet sur les valeurs multifonctionnelles des espaces ouverts, en particulier des espaces agroforestiers, leur restituant sous des formes nouvelles leurs fonctions écologiques et historiques de production de paysages, d’usage et d’hospitalité ; elle promeut de nouvelles filières pour le bouclage local des cycles de l’alimentation, des cycles de l’eau, de l’énergie, des déchets. » Alberto Magnaghi

http://www.eterotopiafrance.com/catalogue/la-bioregion-urbaine

Publicités

3 alternatives, 3 approches différentes, pour compléter les amaps, au Nord-Est de Paris. L’objectif étant de proposer une offre alternative aux circuits de distribution classique, plus locale, bio, et éthique :

 L’association Partageons le Bio est un Groupement d’Achat Citoyen de produits alimentaires bio mis en place en partenariat avec la société coopérative Bio Référencement Collectivités, dans le 19ème, avec l’appui de la DPVI du 19ème arrondissement (Délégation à la Politique de la Ville) et en lien avec l’accorderie du 19ème (dispositif similaire aux SEL) pour faciliter son fonctionnement et sa gestion. http://www.accorderie.fr/

 La Ruche qui dit oui est une start up née début 2011 qui s’appuie sur des outils de communication et sur les réseaux sociaux pour mettre en relation producteurs locaux et consommateurs et obtenir de meilleurs prix. Elle vise à « essaimer » sur l’ensemble du territoire français et compte plus d’une centaine de regroupes, dont 2 à Paris. www.laruchequiditoui.fr

 L’indépendante est plus engagée, la coopérative alimentaire est née en novembre, fonctionnant en autogestion, elle met en relation producteurs et adhérents pour une revente à prix coutant de produits bio et éthiques. La coopérative est basée à la Maison verte dans le 18ème. Une souplesse dans les tarifs et la mise en place d’une cagnotte solidaire permet de favoriser les plus bas revenus. Les objectifs de la coopérative vont au-delà des achats groupés puisqu’il s’agit par ailleurs de constituer un lieu de réflexion, de débat, de fête et soutenir les initiatives similaires à Paris.http://quartiersentransition.wordpress.com/2011/10/09/lindependante-une-fete-le-12-novembre-et-ouverture-officielle-jeudi-17-novembre/

%d blogueurs aiment cette page :