archive

Archives de Tag: architecture résiliente

20130319_183938_micro-alague

 

…et si au lieu des arbres ou d’autres plantes, on mettait des algues sur les façades des immeubles?
C’est ce que propose le projet Symbio2, lancé par l’agence X-TU, avec le laboratoire CNRS « Gepea » (Génie des procédés environnement & agroalimentaire) de l’université de Nantes et celui de la société AlgoSources Technologie.

Il s’agit de cultiver des micro-algues vertes dans des « photo-bioréacteurs plans intensifiés » installés en  façade des bâtiments où circule un liquide nutritif (des eaux usées par exemple) propice à la croissance des algues qui seront ensuite récoltés.

Les intérêts sont multiples :

– création de biomasse valorisable en énergie. Nb : les algues sont à l’origine d’une grande partie du pétrole, leur valeur énergétique est proche de celle du charbon,

– dépollution des eaux usées,

– gain thermique  : réduction de 50% des consommation de chauffage, rafraîchissement du bâtiment,

Le dispositif est actuellement en phase test.

Questions : quel sera à terme le prix du dispositif?. Sera t-il accessible à tous? … ou réservé aux tours de bureaux en quête de greentech

 

http://www.lemoniteur.fr/195-batiment/article/actualite/18420959-des-facades-d-algues-pour-reduire-la-consommation-energetique-des-batiments

http://www.lemoniteur.fr/195-batiment/article/actualite/20534673-un-projet-de-biofacade-a-microalgues-obtient-le-soutien-de-l-etat

 

 

« Urban Air » est le projet d’un artiste, Stephen Glassman qui vise à transformer les panneaux publicitaires en jardins  suspendus. Réinvestir une infrastructure désuète est une bonne idée qui à un coût : 100 000$. Ce qui risque de limiter l’action à une simple performance artistique, mais a le mérite de poser la question du devenir des infrastructures publicitaires.

D’après les dernières études de l’Agence Internationale de l’énergie (www.iea.org), le monde va vers une hausse de 6°c au minimum, si aucune action radicale n’est entreprise d’ici 2017 pour remplacer ou mettre à niveau les infrastructures existantes (centrales électriques, usines, bâtiments…), gourmandes en carbone. C’est à dire que l’efficacité énergétique doit s’améliorer au moins 3 fois plus vite qu’au cours des 25 dernières années.

  

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un groupe de jeunes architectes de Rennes à commencé à réfléchir aux conséquences d’un tel réchauffement (+6°c) sur la ville, en 2008. A Rennes en l’occurrence, puis Dunkerque, et d’autres villes, à l’appui d’images de synthèses. Bref, la ville résiliente en image.

La ville de Paris, du genre optimiste, leur commandé le même exercice, sur une base + 2°c en 2100. Il en résulte 20 cartes postales, qui donneraient presque envie d’y être. Surtout à une période où le bassin de la Villette s’est transformé en banquise, au point de faire appel à un brise glace.

Ces images font malgré tout réfléchir sur le travail d’adaptation à engager : plus aucune voiture, agriculture urbaine, brumisateurs, fermes sur les toits, etc.

L’exposition de leur travail est en cours. Jusqu’au 25 février au Pavillon de l’eau.

http://www.etalors.eu/site/index.html

Un exercice d’anticipation sous forme de fictions qu’on peut rapprocher du travail des ekovores. Des designers, cette fois, de Nantes, s’appuyant sur des animations vidéo.

http://lesekovores.com/

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Face à la montée de l’insécurité alimentaire et dans la dynamique des circuits courts, le sujet de l’agriculture urbaine devient lui aussi de plus en plus médiatisé. Au point d’attirer l’attention des designers et architectes.

Ces acteurs cherchent à l’adapter à une des principales contraintes de la ville : l’espace restreint et la rareté des sols. Ils s’adaptent ainsi au site et à ses ressources en développant des projets de fermes verticales, des fermes sur les toits, ou des fermes container.

L’agence d’architecture SOA en fait partie, tout comme le projet U-Farm, initié par un designer (Damien Chivialle).

L’agence SOA est à l’initiative du LUA (Laboratoire d’Urbanisme Agricole), dont l’objectif est de développer projets et recherches sur la thématique des fermes urbaines.

http://www.soa-architectes.fr/fr/#/fr/projects/tag/14

Read More

Se sentant sans doute coupable de contribuer à la destruction d’une centaine d’hectares de terres agricoles fertiles, la plupart des 4 cabinets d’architectes retenus dans le cadre du concours de conception du projet Europacity (plus de 500 boutiques, piste de ski, parc aquatique, une douzaine d’hôtels etc.) ont surfé sur la tendance « agriculture urbaine », en prévoyant des toitures cultivées. Reste à savoir si ces toits reprennent la terre du sol préexistant, si les aspect techniques ont été pris en compte, contrairement à ce que les images laissent penser: coût, structure des bâtiments, accessibilité, dispositifs techniques liés aux fonctionnement du bâtiment (issues de sorties de secours, ventilation, etc.).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette ville de 100 000 habitants, sur 200 étages serait la plus dense au monde et peut être même la plus écologique, si on prend en compte la plupart des critères en vigueur. Puisqu’il s’agit d’une ville sans voiture, qui économise l’eau, l’énergie, les matériaux, les sols. Elle serait d’ailleurs le meilleur remède à l’étalement urbain. 

On pourrait se dire que l’aspect humain et social est complètement oublié, mais non!, c’est dans leur plaquette :

 «  A mixed community co-exist of high-medium-low social class…
Landmark is not the goal, only focus on the core value of construction – “Building benefit mankind’ »
Carrément 

http://www.broad.com:8089/english/down/en_sky_city.pdf

 

 

↑Hunderwasser (Vienne). Son objectif? Revenir à plus d’humanité dans les constructions, en laissant la nature reprendre ses droits (en s’inspirant de la de la moisissure, de la rouille, des fissures, etc.) et laisser l’homme aussi  reprendre ses droits sur de création sur le milieu dans lequel il vithttp://jardinons.wordpress.com/2009/01/18/hundertwasser/

Une architecture résiliente?

Read More

%d blogueurs aiment cette page :