POLYV’ÎLES, « l’eco-métropole du futur ?

Une ville imaginée par des étudiants en Génie des Systèmes Urbains à l’Université de Technologie de Compiègne, lauréate du Prix de l’Ingénierie du Futur 2012», qui donne une vision de ce que serait une ville conçue par des ingénieurs, et …rien que des ingénieurs.

« une ville en 2050 sur la côte atlantique française constituée d’îles flottantes. Le concept est basé sur une approche systémique de l’espace urbain où l’innovation est à l’œuvre pour offrir aux habitants une qualité de vie plus agréable et plus écologique, avec des logements adaptés et adaptables (en alvéoles ou en forme de trépied), des sources d’énergie diverses, vertes et performantes, un réseau d’eau raisonné, un système de transport « éco-bulle » optimisé, une proximité lieu de travail/habitations/commerce et une biodiversité préservée… POLYV’ÎLES constitue un modèle urbanistique d’un nouveau genre qui limite l’étalement urbain sur le continent et qui est évolutif ».

Une sorte de Grande Motte flottante, qui risque surtout de faire rêver Bouygues, Vinci et bien d’autres promoteurs constructeurs.

http://www.syntec-ingenierie.fr/actualites/2012/06/26/edition-speciale-le-prix-de-lingenierie-du-futur-2012-quand-la-jeune-generation-sinvestit-dans-leco-metropole-de-demain/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :